Women Do Wine : zoom sur les actrices du vin

Si vous vous intéressez un peu à l’actualité du vin, vous aurez certainement entendu parler de l’association Women Do Wine, créée par Sandrine Goeyvaerts. A la fois caviste, journaliste et blogueuse (je vous recommande vivement son blog La Pinardothèque) cette entrepreneuse belge n’hésite pas à remettre en question le statu quo. C’est en 2014, lorsqu’elle est nommée meilleure bloggeuse vin par la Revue des Vins de France, dans le cadre des Trophées du vin qui honorait les « Hommes de l’année » (oui, oui, vous avez bien lu… et non, Sandrine n’est point un homme) qu’a eu lieu son premier déclic. « Quand je suis montée sur scène, j’étais l’une des seules femmes. Il n’y avait que des hommes dans l’assemblée.  Je me suis dit, « mais pourquoi? », je connais plein de femmes méritantes »  me confie Sandrine.

fondatrices-women-do-wine« J’ai commencé à écrire chaque année à la RVF puis en janvier 2016, j’ai lancé sur Twitter le hashtag #womendowine. Celui-ci a provoqué une centaine de réactions, puis a commencé à être utilisé sur les réseaux sociaux. On en a parlé dans les journaux, chez France Inter. » poursuit-elle. Face à ces retombées, un an plus tard, en janvier 2017, Sandrine Goeyvaerts passe à l’étape suivante en créant l’association Woman Do Wine.

C’est un fait, la gente féminine fait encore les frais de certains stéréotypes. Prenons l’exemple du restaurant où la carte des vins est encore trop souvent tendue à nos amis / conjoints / maris. Idem pour la dégustation et les explications sur le vin servi. Par ailleurs, tout porterait à croire que le blanc et le rosé siéraient davantage au palais féminin, tandis que les rouges puissants et tanniques seraient réservés aux hommes.

femmes-et-vins

Fort heureusement, les femmes sont de plus en plus présentes et actives sur la scène viticole. Selon une enquête de la Mutuelle Sociale Agricole réalisée en 2016, elles représenteraient environ 50% des effectifs des cours d’œnologie (loin des 10% enregistrés dans les années 1970) et 25% d’entre elles seraient cheffe d’exploitation.

On les retrouve aujourd’hui dans tous les métiers du vin – sommelières, œnologues, vigneronnes, cavistes, bloggeuses, chargées de communication, journalistes etc.   Parmi les plus influentes l’on retrouve Nathalie Vranken (Vranken Pommery), Florence Cathiard (Chateau Smith), Pauline Vauthier (Chateau Ausone), Sandrine Garbay (Chateau Yquem), Ophélie Neiman (alias Miss GlouGlou), Marie-Dominique Bradford (fondatrice de Trois Fois Vin, pionnier sur le marché des box de vin en France) ou encore Sandrine Goeyvarts, pour n’en citer que quelques unes. Chacune apporte à sa façon un souffle nouveau dans un secteur aux tendances conservatrices : sensibilité, fraîcheur, capacité à remettre en question les règles du jeu, mais aussi à rendre les vins plus accessibles.

sylvie-courselle
@sylvie_courselle #vendanges2017

Parmi les femmes du vin,  68 sont aujourd’hui membres de Women Do Wine. Les critères pour y rentrer sont simples : il faut être une femme et s’intéresser au monde viticole. « Nous avons parmi nous des juristes, qui nous ont beaucoup aidées dans le lancement de l’association. Mais aussi des femmes en reconversion. » explique Sandrine. Leur site www.womendowine.com vient tout juste d’être mis en ligne, allez-y, lisez, commentez et n’hésitez pas à les rejoindre en leur écrivant à asso@womendowine.com. A moyen terme, une journée de rencontres sera prévue, avec au programme des conférences, formations, et bien entendu, tout plein de dégustations !

A bientôt donc, entre women doers 😉

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s